Un triste spectacle..

On pouvait logiquement s’attendre, au vu du résultats du scrutin de dimanche, une folle débandade dans les rangs socialistes. La débandade a bien lieu, mais dans le camp adverse. Copé démissionne, et les coups bas et les petites phrases pleuvent à nouveau. On se croirait revenu en 1998, à l’exception près que l’élection qui vient d’avoir lieu ne s’est pas soldée par une victoire du PS, mais par une cuisante défaite pour celui-ci. En temps normal, l’UMP ne devrait pas cacher sa joie. Sauf qu’elle aussi prend une claque mémorable. Le résultat de l’élection de dimanche et le spectacle pathétique qui se déroule actuellement en dit long sur l’état de déliquescence du paysage politique français. Quand les Français vont-ils se décider à virer cette triste bande de clowns qui ont conduit le pays au bord de l’abîme?

Publicités