Des gardes de « sécurité » pour le moins violents

Les temps sont durs, vraiment durs. Même les enfants de neuf ans sont de dangereux criminels , et menacent le bien-être et la pérennité de nos sociétés . Celui figurant dans la vidéo suivante s’est rendu coupable de l’infraction grave consistant à resquiller dans les trains locaux . Heureusement , des personnes courageuses telles que ce garde n’écoutent que leur courage et leur abnégation et, malgré le risque encouru sur leurs propres vies , parviennent à neutraliser ces individus violents avec les moyens appropriés.

Sérieusement, quel genre de menace pouvait représenter ce gamin ? Ce garde de plus de 90 kg avait-il vraiment besoin de s’asseoir sur lui, de lui cogner la tête contre un sol en marbre, de lui plaquer la main sur la bouche? Le pire dans cette affaire est que la police prit d’abord immédiatement la décision de ne pas déclencher d’enquête préliminaire dans cette affaire , avant de reculer pitoyablement face au tollé et à la pression du public.

D’après ce  que j’ai pu lire dans les médias , l’enfant et son ami sont placés dans un foyer pour enfants qui ont besoin de soins spéciaux, et s’étaient « octroyé » une permission non autorisée. Pourtant, la violence de ce « garde » était totalement disproportionnée.

Mais assez de mauvaises nouvelles, çà devient déprimant. Mon prochain post sera consacré à mes récentes lectures.

Quelques reflexions sur le gouvernement Valls II

Ainsi donc, la composition du deuxième gouvernement de Manuel Valls a été dévoilée hier. À voir les ministres et secrétaires d’État qui le composent, elle n’a rien de rassurant:

  • Najat Vallaud-Belkacem est nommée à l’Éducation Nationale. Parents, retirez d’urgence vos enfants de l’école publique. La théorie du genre et autres idéologies de fous furieux risquent de faire des ravages dans leurs têtes. Par contre, il semblerait que l’excellence ne soit toujours pas au programme.
  • Christiane Taubira, laxiste avec les voyous de banlieue, mais très dure avec le camp adverse – les participants à la Manif pour tous en savent quelque chose – reste à la Justice. Celle-ci n’a donc toujours de justice que le nom.
  • François Rebsamen, le ministre du Travail qui s’abstient de commenter les chiffres du chômage quand ceux-ci, continuellement en hausse sous son mandat, sont catastrophiques, reste à son poste. Quelque chose me dit que la courbe du chômage n’est pas près de s’inverser.
  • Sylvia Pinel, qui a fait tout son possible pour envoyer près de 300.000 auto-entrepreneurs à Pôle Emploi, est nommée au Logement. Apparemment, on reste sur la ligne destructrice de Cécile Duflot.
  • Christian Eckert, celui qui voyait la taxe à 75% plus comme une amende qu’un impôt, devient secrétaire d’État au budget. Sûrement pour faire revenir les riches en France.
  • Laurence Rossignol, la sénatrice qui joue pendant les débats (voir ici) est chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie. Si elle est aussi active au gouvernement, mieux vaut en effet que les familles et les plus âgés soient autonomes.
  • Thomas Thévenoud, celui qui a poignardé les compagnies de VTC (voir ici), est chargé du Commerce extérieur. Il a déjà saboté le commerce intérieur, voilà en plus qu’on lui donne l’occasion de creuser nos déficits commerciaux.
  • Le colérique Jean-Marie Le Guen est chargé des Relations avec le Parlement. On peut prévoir de l’animation. Avec la crise à l’UMP, çà risque de secouer assez fort dans Paris.

Bref, on passe d’un bateau ivre à un bateau en état de coma ethylique. Hollande n’a décidément rien compris.

Des incapables à la botte de corporations

On ne compte plus les projets de loi ou les amendements relatifs aux VTC, les véhicules de tourisme avec chauffeur. Ils sont d’autant plus révélateurs de la mentalité de nos politicards qui les élaborent que leur nature montre clairement l’idée qui les habite: protéger les rentes des taxis en transformant l’installation de nouveaux services de transports en parcours du combattant. On se souvient de l’idée, carrément loufoque, d’imposer aux VTC une attente de 15 minutes avant la prise en charge des clients (si quelqu’un a une réponse plausible à la question de savoir en quoi celà sert l’intérêt général, je suis preneur). Plus récemment, quelqu’un a voulu interdire aux VTC l’usage de la géolocalisation. Mais les choses viennent de prendre un tournant encore plus radical. Lire la suite

Un triste spectacle..

On pouvait logiquement s’attendre, au vu du résultats du scrutin de dimanche, une folle débandade dans les rangs socialistes. La débandade a bien lieu, mais dans le camp adverse. Copé démissionne, et les coups bas et les petites phrases pleuvent à nouveau. On se croirait revenu en 1998, à l’exception près que l’élection qui vient d’avoir lieu ne s’est pas soldée par une victoire du PS, mais par une cuisante défaite pour celui-ci. En temps normal, l’UMP ne devrait pas cacher sa joie. Sauf qu’elle aussi prend une claque mémorable. Le résultat de l’élection de dimanche et le spectacle pathétique qui se déroule actuellement en dit long sur l’état de déliquescence du paysage politique français. Quand les Français vont-ils se décider à virer cette triste bande de clowns qui ont conduit le pays au bord de l’abîme?

(Encore une) chronique de la haine ordinaire

S’il y a bien une chose que ceux qui ont visité Malmö récemment ne peuvent ignorer, c’est l’afflux de plus en plus en plus important d’immigrés venus des pays d’Europe de l’Est. En effet, il est devenu quasiment impossible de trouver un centre commercial ou un bâtiment public sans y voir l’un d’eux assis près de la porte d’entrée. Des hommes et des femmes de tous âges, affichant un écriteau en carton et tendant leur sébile pour y recevoir les aumônes d’âmes généreuses.

Ils sont très souvent traités avec indifférence. Les donateurs sont loins d’être légions. Et comment pourrait-il en être autrement quand les Suédois se méfient même de leurs semblables avec qui ils partagent la couleur de peau, la langue, le niveau de vie? Aujourd’hui, parler à quelqu’un dans la rue semble devenu aussi dangereux que la peste. Et quand on évite le contact avec ceux qui nous ressemblent, comment s’attendre à ce qu’on adresse la parole à des gens qui nous sont entièrement différents, qui risquent même de ne pas nous comprendre à cause de la barrière linguistique? Mais mon propos, dans ce post n’est pas de digresser sur l’attitude de gens qui ignorent leur semblables tout en attendant la confirmation de sa propre existence de leur part. Le fait de traiter les autres comme l’on ne voudrait pas être traité soi-même est devenu monnaie courante de nos jours. Lire la suite

Le pardon, une nécessité et une bénédiction

J’ai découvert le livre de Gérald Jampolsky, « Pardonner, l’ultime délivrance » – que j’avais déjà nommé dans le post précédent – il y a quatre ans. C’est un livre que je révère comme les Chrétiens révèrent la Bible. Il est profondément libérateur. Il est comme les fleuves Alphée et Pénée nettoyant les écuries d’Augias après qu’Hercule les a détournés, purifiant notre esprit de toutes les impuretés que nous y avons laissées au fil du temps et de nos rancunes. Il fait voir la vie sous un angle magnifique, nous faisant comprendre que ce ne sont pas les actions des autres qui sont responsables de notre état, mais bel et bien nos propres réactions à ces évènements, et nous laissant voir que la joie de vivre est à portée de main pour peu que nous apprenions à ne plus juger.

Un récent article sur WordPress – réservé malheureusement aux anglophones – m’a rappelé à cet égard l’importance vitale du pardon. Bien que l’ayant pratiqué avec un certain bonheur, j’ai décidé de m’inscrire à ce défi lancé par Desmond Tutu et sa fille Mpho. Pourquoi? Tout simplement parce que, comme l’explique Jampolsky, « le pardon est une activité continuelle, et non pas occasionnelle ». Et tout ce qui peut me rappeler que le pardon est l’alpha et l’oméga de la vie est le bienvenu. Ce serait une terrible erreur de croire qu’arrivés à un certain stade, nous serions immunisés contre une rechute.

Confucius, Socrate, Bouddha et les autres..

Je suis récemment tombé sur un article fort intéressant sur la quasi-concommittance des vies de Confucius, de Socrate et de Bouddha. L’auteur mentionne très à-propos que leurs enseignements pointent dans la même direction, et qu’il s’est trouvé des hommes assez réceptifs à leurs messages pour les transmettre de génération en génération, de telle sorte que cette sagesse nous parvient encore aujourd’hui. Ce dernier point suscite en moi une interrogation particulière: compte tenu de l’extraordinaire capacité de l’humanité à détruire ses propres trésors – du pillage de la bibliothèque d’Alexandrie au saccage des statues de Bouddha –, comment une telle richesse a-t-elle pu être conservée deux mille cinq cents ans plus tard? Serait-ce parce que ce moment où ces sages illuminent plusieurs continents de leur savoir correspondrait, comme le suggère François Ménager, à une sorte de moment de grâce universelle?

Lire la suite

Premier post

Soyez les bienvenus sur mon nouveau blog!

Ceci est un site sur lequel je m’exerce à écrire. Vous n’y trouverez donc pas de sujet spécifique, mais plus généralement l’expression de mes réflexions et humeurs. Son contenu peut concerner des réactions à certains évènements, des commentaires sur certains livres et articles que j’ai lus plus ou moins récemment, ou bien encore des billets au contenu philosophique ou littéraire. Tous les commentaires sont les bienvenus – à l’exception naturellement des propos malveillants, injurieux, diffamants, haineux etc; ceux-là seront supprimés dès qu’ils me seront tombés sous les yeux.