Quelques reflexions sur le gouvernement Valls II

Ainsi donc, la composition du deuxième gouvernement de Manuel Valls a été dévoilée hier. À voir les ministres et secrétaires d’État qui le composent, elle n’a rien de rassurant:

  • Najat Vallaud-Belkacem est nommée à l’Éducation Nationale. Parents, retirez d’urgence vos enfants de l’école publique. La théorie du genre et autres idéologies de fous furieux risquent de faire des ravages dans leurs têtes. Par contre, il semblerait que l’excellence ne soit toujours pas au programme.
  • Christiane Taubira, laxiste avec les voyous de banlieue, mais très dure avec le camp adverse – les participants à la Manif pour tous en savent quelque chose – reste à la Justice. Celle-ci n’a donc toujours de justice que le nom.
  • François Rebsamen, le ministre du Travail qui s’abstient de commenter les chiffres du chômage quand ceux-ci, continuellement en hausse sous son mandat, sont catastrophiques, reste à son poste. Quelque chose me dit que la courbe du chômage n’est pas près de s’inverser.
  • Sylvia Pinel, qui a fait tout son possible pour envoyer près de 300.000 auto-entrepreneurs à Pôle Emploi, est nommée au Logement. Apparemment, on reste sur la ligne destructrice de Cécile Duflot.
  • Christian Eckert, celui qui voyait la taxe à 75% plus comme une amende qu’un impôt, devient secrétaire d’État au budget. Sûrement pour faire revenir les riches en France.
  • Laurence Rossignol, la sénatrice qui joue pendant les débats (voir ici) est chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie. Si elle est aussi active au gouvernement, mieux vaut en effet que les familles et les plus âgés soient autonomes.
  • Thomas Thévenoud, celui qui a poignardé les compagnies de VTC (voir ici), est chargé du Commerce extérieur. Il a déjà saboté le commerce intérieur, voilà en plus qu’on lui donne l’occasion de creuser nos déficits commerciaux.
  • Le colérique Jean-Marie Le Guen est chargé des Relations avec le Parlement. On peut prévoir de l’animation. Avec la crise à l’UMP, çà risque de secouer assez fort dans Paris.

Bref, on passe d’un bateau ivre à un bateau en état de coma ethylique. Hollande n’a décidément rien compris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s